mardi 19 mars 2019

Mes émotions et moi : Le Regret



Depuis un bon moment maintenant je travaille sur mon bien-être, depuis quelques mois sur mes émotions décuplées, je les découvre de jour en jour (un autre sujet pour plus tard).

Aujourd’hui j’ai envie de parler de nos émotions, en particulier d’une que j’ai rencontré récemment :

Le Regret

Plusieurs événements m’ont fait réfléchir. Peut-on vivre avec des regrets ?

Je suis plutôt du genre à vivre au présent, ne pas penser au futur et surtout ne pas regarder en arrière sauf pour les souvenirs heureux ! 
Positive Vibes…



Mais en me posant un peut, en y réfléchissant j’ai des regrets, des choses que je ne pourrais pas changer, c’est trop tard !

Avant je me disais : « il ne faut pas avoir de regret ». Vivre avec ce n’est pas très positif, ça finira par me bouffer.

Deux solutions :

- Me morfondre et ressasser le passé, avoir les boules, les glandes, les crottes de nez qui pendent !!!

- Décortiquer ces regrets. 
Les identifier clairement, 
savoir pourquoi j’ai fait ce choix à ce moment là, 
comprendre les choses, 
ne pas m’en vouloir des décisions prises à un moment précis,
les accepter, 
les dompter…

Puis vivre avec… En fait ils font parti de moi, de mon histoire, de qui je suis aujourd’hui.

Mais pourtant ils sont bel et bien là, autant les apprivoiser et positiver, si à ce moment là nous avons fait tels ou tels choix c’est que ça devait être comme ça ! 
Et si la vie ne nous a pas laissé le choix et bien c’est que ça devait être comme ça !

Etre en paix avec sois même, il est là le secret !

Fifi

vendredi 25 janvier 2019

Quand la fatigue s'en mêle...

Voici ma nouvelle écrite pour le prix littérature "écrire au féminin" du site auféminin.com

Le thème : Elle a fait un bébé toute seule

Je suis super fière de moi d'avoir été au bout de ce défi !



Quand la fatigue s’en mêle.

Fin de sa journée de travail, il est tard, il fait nuit. A cause du temps pluvieux la route lui à parue longue Elle est épuisée.

Jo cherche ses clés au fond de son sac.
 «  Toujours trop grands ces sacs ».

Elle finit par les trouver, dans la poche de sa veste. Elle est trempée…

Elle entre, dépose ces affaires. Enlève ses chaussures pour enfiler ces superbes et surtout élégants chaussons licorne.

Jo se prépare une tisane très chaude, elle l’a bien mérité.
Elle s’affale dans son canapé, sa tasse bouillante entre les jambes et le courrier ramassé dans la boite aux lettres à la main.

Elle pose sa nuque sur l’appui-tête, elle est si bien. Elle se sent comme sur un tas de plume blanche et chaude qui virevolterait autour d’elle.

D’un coup elle sent des tiraillements au niveau du ventre, comme pour la ramener à la réalité.

Jo pose ces mains sur son abdomen, elle le sent, il est là ! Son petit, son tout petit bout d’elle-même, ils ne font qu’un. Mais pour combien de temps encore ?

Jo ne pouvait pas avoir d’enfant, lui avait certifié trois spécialistes différents. Son couple n’a pas survécu à cette fatalité. Depuis le travail occupe tout son temps.

Jo, c’est moi, Josette. Encore une folie de mon étoile, ma mère partie trop tôt. Ma maman, cette femme douce, gentille et généreuse mais originale comme personne. Un brin de folie dans une boule d’amour. Elle aurait été une grand-mère décalée et complètement géniale. Je pense beaucoup à elle en ce moment, j’aurai vraiment besoin d’elle.
Je sais qu’elle veille sur moi.

-         « Oh un petit coup de pied, mon bébé tu seras footballeuse, ça c’est sûr ! Nous irons voir les matches au stade avec tonton. Il est super ton oncle, un vrai papa poule, il prend tant soin de nous. »

Les mains sur mon ventre je peux deviner chacun de tes membres. J’imagine ton nez, tes lèvres, tes petites oreilles. Je ressens cet amour qui grandit chaque jour entre nous. Du ventre jusque dans mon cœur.

Mon corps entier est rempli d’amour pour toi avant même notre rencontre officielle.

-         « Mais que t’arrive t’il ma petite puce ? Tu n’es pas bien ? Tu t’énerves ? Tu te fais sentir là, tu bouges beaucoup. Ou se sont des douleurs ? Mon cœur s’accélère, je commence à m’inquiéter. Je sens les larmes rouler sur mes joues, comme le signe d’un mauvais pressentiment.
-         Oh Non ! Que ce passe t’il ? »

Quelque chose de tiède coule le long de mes cuisses…

Les larmes ne s’arrêtent plus. Je dois me calmer en respirant profondément, pour réussir à ouvrir les yeux.

Je constate ma tasse de tisane renversé sur mon pantalon.

Les mains sur mon ventre ne ressentent rien. Mes doigts appuient, glissent, bougent, ils ne perçoivent que mon ventre plat comme une planche !

Mes larmes reprennent de plus belle, ce n’est pas pour cette fois.

Jo endormie, a fait un bébé toute seule, elle y a cru l’espace d’un instant. Ce rêve lui a paru si vrai, elle continuera à rêver même éveillée ! Pour y croire encore…


Firma

dimanche 11 novembre 2018

Mon enfant Roi




  • Pourquoi est ce que je me sens obligé aujourd'hui de m’expliquer ?
  • Pourquoi aujourd'hui j’ai le sentiment d’avoir foiré quelque chose ?
  • Pourquoi ? Pourquoi ? Parce que le regard des gens !!




En ce moment Crapaud est dans le conflit, il veut avoir réponse à tout donc il monte dans les tours, répond et fait la tronche !
Ça vous rappel quelque chose ? Ah oui l’adolescence…

Dès que nous sommes entourées de monde ça empire les choses, le besoin d’être plus fort que le roquefort ou le besoin d’avoir le dessus sur Nous… L’adolescence je vous dis !

Mais du coup je sens les regards vers moi, jusqu'à la réflexion de trop du genre : 
«  Ah moi il prendrait une paire de claque ! » 
Je ne cache pas que ça me démange mais est ce vraiment la solution ?


Alors à chaque fois je prends partie de le défendre ! 
Oui je défends son insolence, oui j’accepte qu’il rumine, boude et tape du pied dans mon dos.

Je prends sa défense en prenant le temps d’expliquer aux gens ce qu’est l’adolescence, les étapes qu’il a besoin de franchir pour se construire.

Ce n’est pas parce qu’il me tient tête comme pourrait le faire un adulte qu’il ne me respecte pas ! 
Au contraire, en respectant ces idées et sa façon de les défendre je lui apprends à me respecter Moi avec mes envies et mes pensées, moi sa Maman en temps que personne et pas l’image de la maman qui aux yeux des gens devrait être autoritaire en imposant ses choix et ses positions.

Et puis s’il ne peut pas assouvir se besoin conflictuel qui est entrain de le construire avec nous, avec qui le fera t’il ? Les profs ?

A choisir je préfère que se soit avec moi !




Et après avoir pris le temps de défendre ma façon d’éduquer mon fils, car nous en sommes là, la discussion fini souvent par :

-« Ah ce Crapaud, un vrai petit Roi ! »

Voilà se sera le mot de la fin…

 Il y a encore du boulot à faire pour que l’adolescence soit réellement prise en compte comme une vraie étape dans la vie et ne soit plus seulement prise pour « juste une crise » !





Fifi


jeudi 20 septembre 2018

#LivresetFees 4 Pierrot et Miette

Aujourd'hui c'est Crapaud qui vous raconte un des livres qu'il a du lire pendant les vacances.

C'était le deal, de la lecture pour éviter le cahier de vacances.

Ne me demandez pas s'il a aimé, car son esprit de contradiction Adoesque l'oblige à me dire qu'ils sont tous nul...

J'ai pu remarquer qu'il l'a lu sans que je sois derrière pour l'obliger et qu'il l'a lu rapidement 😉



Pierrot et Miette, Héros des tranchées.
Sophie De Mullenheim (édition Fleurus)





C'est l'histoire d'un jeune garçon s'appelant Pierrot qui vit avec son grand père car la guerre lui a pris ces parents, il vit avec Miette, son chien.

Un jour Pierrot ne retrouve plus son chien, il retourne chez lui pensant que Miette y était mais non... 

Son grand père lui dit :
- " Oui il est rentré mais l'armée est venue le chercher comme tous les autres chiens pour transcrire des messages durant la guerre ."


Pierrot part sur le front de guerre et va tout faire pour retrouver son chien...


Crapaud

dimanche 29 juillet 2018

Nos séjours sur l'Île de Ré

Cela fait 3 ans 
que nous allons sur l’île de Ré !

il y a certains endroits
que nous adorons aller voir
à chaque fois.

Nos séjours se passent 
au nord de l’île,
histoire de vraiment se dépayser.
Ce coté est beaucoup plus sauvage 
qu'au Sud.






Nous allons dans un camping 
qui garde ce coté sauvage.
Et nous en sommes plus que ravie.
Nous y retournons cet été 

Ce camping se trouve non loin du phare,
Il longe la plage de la cote sauvage
ou nous aimons nous balader le soir !
Jules chéri et Pepette aime beaucoup 
aller sur cette plage pour
pêcher les crabes.





Par contre
si vous souhaitez une piscine ou ce genre d'installation
 ce n'est pas ce camping !
Il est calme et apaisant.



Dans notre programme 
tous les ans il y a :
- se balader au phare
- faire du vélo dans les marais salants
- faire le marché tous les matins
- découvrir des produits de l’île...


Nous allons au moins
une fois à chaque séjour
dans une cabane à huître
à Trousse Chemise.
Ça ne paye pas de mine 
mais alors c'est juste incroyable.
Vous mangez vos fruits de mer
dans les marais salants.



Nous avons déjà visité,
l'église de Saint-Martin
avec sa vue splendide,
la miellerie à Loix,
le phare des baleines.



Nous aimerions faire 
la savonnerie à Loix
et surtout faire faire 
un tour d'âne culotte à Pepette,
surement aux prochaines vacances.
Et on fera aussi 
un tour de l'île en bateau.



Les marchés que l'on préfère sont
celui d'Ars En Ré et 
celui de La Flotte sous son arche médiéval.

Nous ramenons tout le temps,
du miel, du savons au lait d’ânesse,
des biscuits, du sel, des caramels
sans oublier la bière et le rosé.
Tous ces produits 
sont fabriqués sur l'île de Ré.



Il nous tarde,
nous y retournons fin aout.
Je vous amènes avec moi?

Gwé qui kiff l'ile de ré



mercredi 25 juillet 2018

#LivreetFees 3 Jules


Je ne suis pas une littéraire, loin de là… Je suis plutôt du genre à aimer lire, un peu, je suis du genre à ne plus me souvenir de ce que j’ai lu avant (sauf certains qui m’ont vraiment marqué)…
Ici, je souhaite parler des livres avec mes mots et donner mes impressions, plus pour moi, pour me souvenir…
Mais si ça peut vous donner envie ce sera Ma récompense, Ma cerise sur le gâteau !

Bienvenue dans la rubrique Livres et Fées.

JULES et Le Retour de Jules
 Didier Van Cauwelaert



  
Ces livres m’ont été prêtés par une copine (prof de Français) qui a su comprendre en un échange rapide ce qui me plait dans la lecture…

Jules est le chien guide d’aveugle d’Alice, tout va bien pour lui, il est excellant dans son job jusqu’au jour ou Alice retrouve la vue, Jules est désemparé, il ne sert plus à rien…
Heureusement la rencontre d’un homme change beaucoup de chose pour lui, elle, eux…

Tout au long du roman nous suivons Jules mais pas que ! Le point de vu d’Alice ou celui de Zibal sont aussi important. J’ai vraiment aimé suivre ce chien, découvrir ces capacités en même temps que ces maîtres…
Je me suis imaginé sur le quai de la gare direction Trouville, j’ai versé ma larmes lorsque l’histoire parle d’euthanasie, j’ai ri et j’en ai redemandé…
A la fin du 1er je n’ai pu m’empêcher de commencer le tome 2 dessuite.
D’aventures en aventures, de la ville à la plage, de la rencontre à l’amour autant pour ceux à 2 pattes que ceux à 4 pattes, des disputes aux réconciliations je les ai suivi, aimé et laissé partir sans regret car il y a une vrai Happy End ;-)
Du moins une vrai fin car je déteste rester sur ma faim…


Je suis complètement brouillon car au départ je voulais raconter l’histoire pour m’en souvenir mais je n’ai pas envie de vous spoiler, j’ai envie de vous faire passer les émotions que j’ai ressentie à lire ces livres et pourquoi pas vous donner envie !

Fifi

lundi 16 juillet 2018

Je ne perds plus mes affaires grâce à Pepahart


Ça y est enfin ! Le soleil est là.
Alors on commence à s’équiper pour Petite Diva !
Culotte de bain, serviette, brassard, bouée…

Nous nous baignons à la maison
Mais également à la plage, au lac à côté de chez nous
Et chez les copains.
Pepette prend des cours de natation,
Donc on sera tous les deux jours à la piscine municipale.

Je suis tellement tête en l’air que
J’oublie toujours quelque chose partout où je passe.

Cette année les affaires de Petite Diva
Seront marqués grâce à PEPAHART.
Donc au moins je suis sûr de tout retrouver.



Il y a plusieurs packs au choix,
Moi j’ai pris le pack Quick-Art,
Tu peux le retrouver ici (lien),
Ce sont des petites étiquettes toutes discrètes.


Le gros +, pas besoin de fer à repasser
Pour les coller sur les affaires,
C’est vraiment top et rapide ! Super résistant,
Par exemple
On se baigne tous les jours
Et l’étiquette du maillot de bain n’a pas bougé.
Celle de la serviette non plus.
Je les mets aussi sur les couches lavable.


(je suis sur de pas les perdre ;) )

Sans hésitation, l’an prochain pour la rentrée de Petite Diva
Je commande sur PEPAHART,
Elles sont personnalisées par de jolis dessin,
Et je suis sûr que vous allez trouver votre bonheur.

Allez je te laisse j’ai baignade.

Bisous
Gwé, la mam’s qui va bientôt étiqueter ses filles ;)