jeudi 15 octobre 2015

Laisse la grandir...



     Cette année, Pepette est entrée en moyenne section et tous les matins nous avons droit au même refrain de la part de la Maitresse :
"Allez Pepette !! Tu prends ton cahier dans ton sac, tu mets tes chaussons, Maman te fais un bisou maintenant et Elle s'en va !!"

     Plus facile à dire qu'à faire... On a besoin toutes les deux de câlins, de gros bisous avant de se dire bonne journée.
Est ce Maman OU est ce Pepette qui n'arrive pas à laisser partir l'autre ? Je ne sais pas, je ne peux pas y répondre... Ma seul certitude c'est que Maman n'arrive pas à laisser partir son petit bébé comme ça...

Ben Oui : "Mon bébé, mon amour toi, qui va sur tes 4 ans, sache que tu resteras toujours ma petite fille chérie d'amour." 

     Ce qui est sûr c'est que je n'arrive pas à la laisser grandir,  c'est toujours mon bébé même si elle me dit assez souvent :
                              "Mais maman je suis pas une petite, je suis une moyenne!"

     Je sais qu'il faut que je la laisse grandir, mon entourage me dit assez souvent : "elle peut s'habiller toute seule" ou même "laisse la faire elle sait très bien se débrouiller."

 Mais j'ai du mal, je sais qu'elle se débrouille bien mais j'ai besoin de lui faire des choses pour qu'elle sache que je suis là, malgré que je sois consciente qu'il n'y ai pas besoin de ça pour qu'elle ressente ma présence.

     En ce moment, on travaille pour que Pepette laisse Doudou et Teuteu au lit, c'est dur pour elle mais au final plus dur pour maman car c'est encore un signe qu'elle grandit.

     Pour en revenir à nos moutons, j'entends tous les matins "laissez la grandir", mais je ne veux pas, je veux garder mon bébé mais je sais que ce n'est pas la bonne chose à faire alors j’essaie de faire de mon mieux, je prend sur moi même si cela n'est pas évident.

     Et chez toi, ça se passe comment?

Gwé, la maman à son bébé

2 commentaires:

  1. Ohlala, pas facile d'être une Mère Poule (dit la Mère Poule).
    Mon fiston a 4 ans aussi et je me force de plus en plus à ne PAS faire les choses pour lui, cela lui est vraiment bénéfique et je suis hyper fière quand il arrive à faire des choses seul (et parfois sans même que je lui demande). Mais c'est vrai que c'est dur de combattre cet élan d'amour qui nous pousse à faire les choses pour eux en pensant à bien mais finalement, l'autonomie est aussi un cadeau. Bon courage :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement ce n'est pas évident d'être une mère poule. Mais il est souvent dit "on ne les eleve pas pour les garder". Alors on souffle un coup et on repart ;) merci beaucoup

      Supprimer