dimanche 21 janvier 2018

Et puis cette nuit là...

Depuis plusieurs semaines, mois...
 Petite Diva dort très mal.
Etant de gros dormeurs, nous le vivons très mal, y compris Pepette !

Nous avons essayé pas mal de choses,
Même un biberon de lait ne la calme pas (pourtant Petite Diva et la bouffe 😉)

Nous avons essayé de jouer, de lui faire des câlins...
Rien n'y fait, il y a toujours ces pleurs et ces cris.

Nous nous sommes posés beaucoup de questions.
Fait-on mal ?
Qu'est ce qui ne va pas ?

Et le pire c'est qu'elle fait très peu de sieste la journée.
Mais quoi faire ?

Puis cette nuit là...

Cette nuit là où Jules chéri devait se lever à 4h00 et petite Diva qui elle s'est réveillée à
1h00, il ne fallait pas faire de bruit.

2h00 j'étais toujours là en train d'essayer de la calmer,

3h00 j'étais encore à pied d'oeuvre,

4h00 j'entends le réveil de Jules chéri et je suis encore debout.

Et là, je me dis qu'à 7h00 c'est mon réveil qui sonne,
car Pepette va à l'école.

Je suis descendue dans la pièce à vivre
avec Petite Diva dans les bras
et j'étais très fatiguée, très fatiguée et énervée, très... je n'en peux plus.

En un tour mon cerveau s'est comme figé,
 j'avais toujours Petite Diva dans les bras...

Ni une ni deux, je l'ai mise DEHORS...

Oh ce n'est pas la maman
mais la fatigue qui a pris le dessus !

J'ai pleuré toutes les larmes de mon corps,
 Jules chéri à pris Petite Diva, l'a câliné...
Et Moi ?! Je l'ai blottie dans mes bras, la maman à repris le dessus !

Tu n'imagines même pas à quel point je m'en veux d'avoir été aussi faible.
Aussi en colère cette nuit là....

Le lendemain je n'étais pas bien, j'étais barbouillée.
Ma Petite Diva ne m'en a pas voulu, elle était là à me faire des câlins.

Je m'en veux énormément,
je ne comprends toujours pas mon geste,
on en parle souvent avec Jules chéri.

Alors aujourd'hui c'est à vous que j'ai envie de raconter ça,
parce que là tout va bien, la scène n'a duré que 5 secondes à peine.
Mais nous pouvons imaginer le pire...
Avez vous déjà entendu parler des bébés secoués ?
Se sont des parents qui craquent...
Alors il ne faut pas rester seul, il faut en parler car on a le droit de dire qu'on en peut plus !
Oui, on les a voulu nos enfants ! Et oui ! Ils nous épuisent !
Il faut s'accorder du repos, se faire épauler,
Avant que le pire ne se passe...

J'aime mes filles plus que tout 💖
Mais cette nuit là...

Gwé


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire